• Home
  • /Actu
  • /Matrice extracellulaire ACell

Matrice extracellulaire ACell et cellules souches

Les recherches de la chirurgie capillaire sont centrées sur un but : multiplier le nombre de bulbes pileux transplantables. Aujourd’hui, les recherches sur un aspect naturel, la densité de transplantation, ou la survie des bulbes pendant le processus chirurgicale sont terminées, car on sait obtenir d’excellents résultats dans ces domaines.

Poudre_ACellReste la question essentielle qui est la base de la greffe de cheveux : « comment avoir une source de bulbes pileux inépuisable ». Seul la limitation des follicules pileux reste un frein à une cure définitive et sans restrictions de la calvitie. Beaucoup de patients nous posent la question des avancées dans ce domaines et en particulier en faisant référence aux cellules souches.

Matrice extracellulaire et cellules souches, la piste de la médecine régénératrice en greffe de cheveux

ACell_matrice_porcineLa matrice extracellulaire est une des pistes encourageantes de la médecine régénératrice. La matrice extracellulaire d’origine porcine est un stimulateur de cellules souches qui est utilisée pour régénérer des tissues simples. Cette découverte qui date du début des années 2000 a provoqué un grand enthousiasme dans la communauté scientifique et n’a pas manqué d’éveiller la curiosité des spécialistes de la greffe capillaire. Appliqué à la chirurgie capillaire, l’idée est de savoir si la matrice extracellulaire peut être utilisée pour régénérer les follicules pileux extraits et ainsi reconstituer la zone donneuse – à l’infini ?

Si cela était le cas, cela résoudrait les problèmes de limitation de la zone donneuse. Les chirurgiens pourraient ainsi faire un premier prélèvement par FUE, appliquer la matrice extracellulaire sur la zone donneuse, attendre la reconstitution des follicules prélevés puis refaire un nouveau prélèvement FUE.

Les recherches sont en cours et plusieurs essais ont été réalisés à travers le monde, et notamment par les docteurs Hairmed , le Docteur Patrick Mwamba et le Docteur Alan Bauman.

Les risques inconnus de la médecine régénératrice

Malgré les formidables promesses de cette technologies et les résultats obtenus dans d’autres spécialités médicales, il n’est pas encore possible d’utiliser cette technologies à grande échelle.

Les risques liés à l’utilisation de cette technologies et notamment les effets à long terme sont encore inconnus et incompris. Il n’est pas sur que des maladies graves – comme des cancers- ne se développent pas plusieurs années après suite à l’utilisation de la technologie de matrice extracellulaire.

salamandar-bigCependant, la FDA a déjà autorisé l’utilisation de la poudre de matrice extracellulaire pour la chirurgie des tendons de l’épaule et dans le soin des hernies abdominales.

ACellLa firme fondée par Alan Spievack*, ACell est la seule firme à commercialiser cette technologie et c’est leur produit qui est utilisé pour les recherches en greffe de cheveux.

Si vous souhaitez en savoir plus, le journaliste scientifique Pierre Barthélémy a écrit un excellent article sur l’histoire de la matrice extracellulaire.

*Alan Spievack était chirurgien et le frère de Lee Spievack, qui fut le premier patient à régénérer son bout de phalange grâce à la technologie de matrice extracellulaire découverte par Steve Badylak. 

Laisser un commentaire