Vidéo d’une intervention de greffe de cheveux FUT sur une patiente en Turquie.

L’intervention à lieu dans la clinique du Dr Beyhan Zeybek à Istanbul en Turquie.

La patiente avait déjà subi une intervention à Marseille qui ne lui avait pas donné satisfaction. Elle revient réaliser l’intervention afin d’obtenir une greffe de cheveux dense et réparer les anciennes greffes disgracieuses.

Le Dr Beyhan Zeybek a implanté 2200 unités folliculaires en procédure FUT.

Cette vidéo est la vidéo du déroulement de l’intervention de greffe de cheveux. Beaucoup de femmes souhaitent réaliser ce type d’intervention afin d’harmoniser l’encadrement de leur visage. Aujourd’hui beaucoup de cliniques poussent vers uniquement la procédure FUE. Pour les abaissement de ligne frontale chez la femme, la FUE n’est quasiment jamais adaptée. Ceci pour plusieurs raisons:

  • La FUE réclame de tondre la zone donneuse, ce qui provoquera une gène sociale et professionnelle pour beaucoup de patientes- avoir les cheveux très courts ( complètement tondus) est moins problématique chez l’homme.
  • Une FUE avec tonte partielle ne permettra quasiment jamais de récolter suffisamment de greffons pour reconstruire une ligne frontale suffisamment dense et avec un abaissement suffisant. Une tonte partielle permet de récolter 1000 ou 1500 greffes dans la plupart des cas. Plus le nombre de greffes est important, plus la tonte doit être importante, ce qui revient au problème numéro précédemment évoqué. La tonte partielle doit donc être réservée à des toutes petites interventions. Un abaissement de la ligne frontale n’est pas une petite greffe de cheveux.
  • Un abaissement de 1 cm représente environ 20 à 24 cm2 à recouvrir chez une femme. Les cheveux étant généralement plus fins que chez l’homme et s’agissant d’une ligne frontale qui rejoint une zone de densité naturelle ( sans perte de cheveux – contrairement à l’homme), la densité d’implantation doit être importante, soit de l’ordre  50 à 60 unités folliculaires par centimètres carrés ( UF / cm2). On calcule le nombre de greffes en prenant en compte la surface et la densité. 20cm2 ( surface)  X 60UF/cm2 (densité) = 1200 greffes, et 25cm2 X 60UF/cm2 = 1500 greffes . Chaque centimètre en avant représente donc environ 1200 à 1500 greffes. L’abaissement de la ligne frontale souhaité est généralement de 2 cm.

La procédure FUT est donc mieux adaptée aux femmes contrairement à ce que les sirènes du marketing veulent faire croire aux patientes. Il ne sera quasiment jamais possible de récolter suffisamment de greffes en FUE avec tonte partielle pour reconstruire une ligne frontale satisfaisante. La FUT présente moins de gène sociale et professionnelle et permet un grand nombre de greffes en une intervention. La cicatrice est généralement jamais un problème, à moins qu’une femme souhaite tondre ces cheveux – ce qui est rare.

[hozbreak][videoembed type= »youtube » width= »650″ height= »400″ shadow= »shadow-medium » url= »https://www.youtube.com/watch?v=nmc-SUX39CM » autoplay= »yes » id= »0″]