Mon fils d’actualité Facebook est incroyable ! Entre les posts de mes amis, je ne cesse découvrir que des nouvelles méthodes de greffe de cheveux FUE sont enfin sur le marché ! Et en plus pour une bouchée de pain en Turquie ! Quelle chance !

Sur mon Instagram il y a des hommes beaux avec absolument aucun problème de chute de cheveux qui me disent que grâce à ces nouvelles techniques, je vais leur ressembler et oublier ma calvitie.

Heureusement que nous vivons en 2019 !

« La ruse aime à se cacher sous la naïveté, comme une reprise sous un ruban »  Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Quand la greffe est trop belle pour être vrai

« Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup ». En 2019 les cris d’alarme de la communauté scientifique internationale sur les attrape-nigauds de la greffe de cheveux n’ont jamais été aussi forts. Et pour cause, les cas de réparation et les témoignages de patients déçus se multiplient suite à des opérations basées sur des plans marketing plutôt que sur la réalité médicale.

A Hairmed, l’année 2018 a été éloquente sur les effets du marketing sur les patients et sur les cas cliniques.

En 2018, 1 demande sur 6 est une demande de personne déjà opérée et souhaitant réparer les effets de sa greffe de cheveux mal réalisée. Et pour les autres requètes, les demandes d’information sur les prétendues nouvelles techniques sont quasi systématiques.

La réalité sur les avancées de l’industrie de la greffe de cheveux.

Aujourd’hui il est impossible de dire que les principes de bases de la greffe capillaire aient changés en aucune façons depuis la généralisation de la FUE. Les fabricants d’outils perfectionnent leurs produits, des nouveaux punch motorisés sortent sur le marché, des implanteurs sont modifiés… mais est-ce que cela représente une révolution, ou même une nouvelle technique ?

Reponse : Absolument pas !

Voici à titre d’exemple quelques réalités vérifiables pour tous les patients :

-L’implanteur CHOï a été inventé en 1992, et celui-ci présente des avantages et inconvénients et n’est pas une solution applicable à tous les patients. L’article du Dr Choi de Dec 1992

-L’utilisation de zones refroidies pour les greffes est utilisée depuis des décennies et personne de sérieux n’a attendu 2019 pour refroidir les greffes pendant le processus de transplantation (La « Ice FUE » c’est tout simplement une arnaque… ).

-Les matériaux bio-compatibles comme le titane ou l’or sont utilisés en médecine depuis des décennies. Et l’utilisation de l’un ou de l’autre n’a absolument aucun effet sur la cicatrisation. (la « Gold FUE » c’est comme l’exemple précédent, une arnaque qui profite de la méconnaissance de certains patients). Lire les témoignages de médecins sur Realself

L'implanteur Choï pour la greffe de cheveux

L'implanteur Choï utilisé pour l'implantation folliculaire - principalement d'un seul cheveu - mise en avant comme l'outil central de la prétendue "nouvelle" méthode "DHI"

Comment faire le tri entre les offres pour un patient potentiel de greffe de cheveux ?

En tant que patients rappelez-vous d’un principe de base : c’est avant tout le praticien qui guide votre transplantation et qui utilisera son outil de manière à vous apportez un résultat. C’est n’est pas l’outil qui guide le praticien !

Vous pouvez avoir la plus belle voiture du monde, si vous ne savez pas conduire… vous finirez dans le fossé….

Pourquoi les punchs ne sont pas la partie essentielle d’une greffe FUE

Pour appâter le client, on entend beaucoup parler des outils utilisés, et ceux-ci sont même mis en avant plus que le savoir faire du médecin. Parmi tous les outils utilisés pour une FUE, le punch est celui qui est le plus mis en avant. Pourtant est-ce que celui-ci est central au résultat d’une greffe de cheveux FUE ?

-Si le résultat d’une FUE est la zone donneuse (zone ou sont extraites les greffes) alors oui le punch d’extraction est central.

-SI le résultat d’une greffe est la nouvelle chevelure du patient sur les zones précédemment chauves, alors le punch n’est que l’outil utilisé sur la zone donneuse et n’a rien à voir avec la densité, le placement et l’angle des nouveaux cheveux.

En résumé, le punch n’est qu’un outil nécessaire à une étape sur les 4 étapes essentielles de la greffe de cheveux FUE. Utiliser un punch plus ou moins petit n’a pas d’incidence sur la densité, le placement, et l’angle des nouveaux cheveux implantés. Il a par contre une incidence sur le taux de survie des greffes.

Plus le punch est petit, plus le taux de survie est bas.

Moralité : faire confiance à votre praticien pour qu’il trouve le bon équilibre entre la bonne taille de punch et la taille de VOS greffes.

punch FUE sans cicatrice

Punch FUE

Les punchs FUE de 0,75mm 0,8mm 0,9mm et 1,0mm de diamètre sur une pièce à main manuelle

Les publicités mensongères de la greffe de cheveux sur les réseaux sociaux.

Aujourd’hui, rappelez-vous que la greffe de cheveux est mise sur le marché avec les mêmes règles de webmarketing qu’une paire de chaussure sur les réseaux sociaux.

La plupart des affirmations que vous pouvez lire sont des publicités …. Et par conséquent , ne respectent pas forcément les mêmes règles déontologique que ce à quoi vous vous êtes habitué en matière de médecine.

Prenez du recul sur ce que vous entendez! A commencer par l’article que vous lisez maintenant.

Vérifier les affirmations des uns et des autres, google est votre ami !

N’oubliez pas qu’une greffe de cheveux est à vie, et que c’est beaucoup plus difficile de réparer une greffe de cheveux mal faite que de faire une greffe correctement dès la départ. L’aspect financier est bien entendu important, mais ne peut être le seul facteur décisionnaire pour une opération qui impactera votre visage à vie.

0
Comments

Laisser un commentaire